Technique de réalisation de la liaison

La liaison sera réalisée par une galerie de 305 m de long empruntant le boulevard Ganay. Pour cette liaison, la galerie en souterrain avec un tunnelier à attaque ponctuelle sera réalisée. Elle apporte les avantages suivants:

  • aucune intervention en surface sur le tracé, hormis au niveau des puits d’attaque et de sortie du tunnelier ;
  • pas de déviation ou de soutènement provisoire des réseaux existants ;
  • pas de nuisance (bruit, circulation, accès) pour les riverains et de déviation provisoire de la circulation ;
  • maîtrise du délai d’exécution.

Réalisation du puits d’attaque du tunnelier

Il est nécessaire pour la mise en œuvre du tunnelier de réaliser un puits d’attaque de 18 m de longueur par 8 m de large.


Réalisation du puits de sortie du tunnelier

Il est nécessaire pour la sortie du tunnelier de réaliser un puits de sortie de 10 m de longueur par 6 m de large, celui-ci sera couplé au puits de branchement sur l’émissaire 1, cette phase nécessitera un aménagement provisoire du carrefour.


Creusement du tunnel de liaison émissaire-bassin

Compte tenu des contraintes géométriques et géotechniques de l'ouvrage, il sera utilisé d'un tunnelier à attaque ponctuelle et à confinement par pression d’air pour le creusement du tunnel.


Les méthodes de raccordement tunnel/bassin

Raccordement des déversoirs de la station Pugette

Des travaux seront entrepris au niveau du site de la Pugette afin de collecter les eaux déversés au niveau des deux déversoirs du tronc commun.

Un collecteur de liaison sera construit pour récupérer les eaux rejetées au niveau du déversoir situé en amont des dégrilleurs du site de la Pugette. 


Traitement architectural

Les locaux en émergences recevront un traitement architectural.

Le stade sera restitué à l’identique avec la réalisation d’un terrain avec pelouse synthétique. Le réaménagement des accès et des voiries sera conforme au plan de masse.

Refoulement des effluents

Les effluents du bassin seront renvoyés vers :

  • la station Pugette par la pose d’une conduite en PVC haute pression diamètre DN 600 posée en tranchée sur la traverse Barral sur une longueur de 540 m ;
  • le collecteur 19 par une conduite en PVC haute pression de diamètre DN 400 sur une longueur de 5 m environ.

Vanne barrage

Afin d’intercepter les eaux usées et pluviales et les acheminer vers le bassin d’orage, il est nécessaire d’installer un organe de sectionnement dans l’émissaire, sous la forme d’une vanne barrage. La vanne sera installée dans l'émissaire 1 de telle sorte qu'une fois ouverte elle restitue un passage intégral de l'émissaire (aucun affleurement par rapport à la forme actuelle de l'émissaire).

Vannes d’isolement

Les eaux interceptées dans l'émissaire 1 s'écoulent vers le bassin de stockage via un collecteur béton de 2,80 m de diamètre.  L'arrivée des eaux dans l'ouvrage peut être sectionnée au moyen de deux vannes murales à commande hydraulique. Ces vannes permettent l'isolement de l'ouvrage et sa mise en sécurité lors des interventions de maintenance. Les vannes seront fermées lorsque la hauteur d’eau dans le bassin aura atteint son niveau haut.


Instrumentation du rejet

Le rejet vers Cortiou devra être équipé d’une instrumentation permettant de mesurer le rejet au milieu naturel, aussi bien sur le plan qualitatif que quantitatif. L’émissaire 1 sera équipé d’une mesure du débit implantée à l’amont de la vanne barrage, et le bassin d’une mesure de niveau. Les échantillons nécessaires aux mesures de qualité seront réalisés à l’aide d’un préleveur automatique.