Organisation du chantier

  • Un plan délimitant les différentes zones et précisant les modalités d’organisation et de circulation est établi. Lors de la préparation du chantier, les sujets suivants ont été étudiés et systématiquement pris en compte :
  • Accès au chantier
  • Cantonnements
  • Aires de livraison et stockage des approvisionnements
  • Aires de fabrication ou livraison du béton
  • Aires de manœuvres des engins
  • Tri et stockage des déchets
  • Emprise du chantier
  • Balisage

Horaires de travail - 6H00/22 H

Pour la construction du bassin Ganay, les moyens humains et matériels sont mis en œuvre pour effectuer les travaux de gros œuvre en journée afin d’éviter les nuisances. Les horaires du chantier sont fixés de 6h à 22h. Un planning bruit est réalisé. Les mesures de bruit inhérent aux travaux y sont consignées et permettent une organisation et une planification des travaux bruyants.

Circulation

Durant les 3 ans de chantier, plusieurs phases de travaux vont se dérouler sur la voierie entrainant un impact sur la circulation pour les riverains. Pour limiter au mieux ces nuisances, des plans de circulation sont en cours d’élaboration avec les différents services de la ville et seront mis en place à partir de mi février. Pour ne pas encombrer le trafic, les livraisons sur le chantier sont favorisées durant les heures creuses. (10h-14h)

Limitation des nuisances sonores

Le matériel et les techniques utilisés sur le chantier seront adaptés afin de limiter les nuisances au maximum et préserver la qualité de vie des habitants à proximité du chantier. Pendant toute la durée des travaux, l’entretien régulier des engins est assuré et permet d’éviter des bruits dus à des dysfonctionnements. Les opérations de maintenance ou d’entretien doivent être répertoriées dans un carnet d’entretien.

Gestion des nuisances visuelles

Les nuisances visuelles d’un chantier sont généralement liées à la dégradation des abords, à l’absence ou au mauvais entretien des clôtures.
Pour limiter au mieux ces nuisances visuelles, des mesures sont mises en œuvre tout au long des travaux:
Un nettoyage du chantier et de ses abords est réalisé quotidiennement pour le respect de tous. (Cantonnements, voies de circulation, aires de stockage et de livraison, palissades et installations.)


Gestion des nuisances dues à la poussière, à la boue et aux laitances

Le lavage des matériels et engins ainsi que la propreté du chantier sont organisés dans les conditions suivantes :

  • Une station de lavage (bac de décantation) a été mise en place ainsi que des bennes à béton et goulottes comprenant un recyclage de l’eau. La propreté des véhicules sera contrôlée avant leur départ du chantier.
  • Le chantier comprend une aire de lavage équipée d’une prise d’eau, bétonnée et d’un bassin de rétention pour boue. 
     
  • Pour limiter les envols de poussières trop importantes, des arrosages par temps sec ont été mis en place ainsi qu’un aménagement des espaces de circulation. Enfin, par mesure de sécurité, les véhicules adoptent une vitesse réduite sur le site.

Gestion des déchets du site

Les modalités de gestion des déchets ont été mises en œuvre dans un Schéma d’Organisation de la Gestion des Déchets (SOGED) contenant :
•    La quantité par type de déchets produits sur le chantier.
•    La définition du nombre, de la nature et de la localisation des conteneurs ou bennes pour la collecte des déchets, en tenant compte de l’évolution du chantier et des flux de déchets générés dans le temps et l’espace.
•    Les moyens de contrôles, de suivi et de traçabilité qui sont mis en œuvre durant les travaux. Pour les déchets dangereux, l’usage d’un bordereau de suivi conforme à la réglementation en vigueur est obligatoire.
•    Les centres de tri, de valorisation et de recyclage vers lesquels les déchets sont acheminés. Pour chaque type de déchet, des filières de traitement et de valorisation seront recherchées à l’échelle locale. L’enfouissement sur site des déchets est interdit.

Collecte, tri et regroupement

L’aire de stockage des déchets comprend différentes bennes pour le bois, les métaux, les déchets inertes, les déchets industriels banals et les déchets dangereux. Une zone spécifique au stockage des déchets est aménagée. Cette zone est balisée, rangée, propre et située au plus loin des zones sensibles pour éviter tout risque de pollution.

Maitrise de l’énergie et des ressources en eau

SERAMM, respectueux de l’environnement a opté pour des gestes simples permettant de réaliser des économies d’eau et d’énergie :
-    Une extinction des appareils électriques et des lumières chaque soir. (éclairages)
-    Une fermeture des robinets après chaque utilisation.
-    Une optimisation des temps de marche des moteurs et déplacement d’argus ou véhicules sur le site voire des modes de déplacements alternatifs.


UN CHEF DE CHANTIER MOBILISE

Chaque jour, il  est à votre dispo pour recueillir vos remarques en cas de nuisance constatée.